This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more

Journée scientifique sur la prévention primaire : alcool, activité physique et alimentation

x
  • La nutrition - Cest pas sorcier

    26:01

    La chaine officielle de l'émission de France 3.

    C'est pas sorcier, le magazine de la découverte et de la science.

    Fred, Jamy et Sabine nous expliquent les règles d'or d'une alimentation équilibrée. Trop de gras et pas assez de vitamines ? Beaucoup de sucreries et le moins de légumes possible ! Voici des cocktails redoutables pour la santé ! Mal manger peut entraîner des maladies graves et favoriser l'obésité. Sabine nous offre un petit éclaircissement sur les aliments qui nous font du bien. Pourquoi faut-il manger ? A quoi servent les lipides, les glucides et les protides ? Dans quelle mesure sont-ils bons pour le corps ? Comment notre appareil digestif fonctionne-t-il ? Comment les nutriments sont-ils dirigés vers les cellules de notre organisme ? Pourquoi grossit-on ?

  • x
  • CAT devant HTA - Diabète - Dyslipidémie | Dr Salim LARBANI

    1:23:46

  • x
  • 14/11/17 - 12h30 - Les différentes nourritures de lÊtre - Avec Fabien Moine par Mary Lys

    1:3:11

    14/11/17 - 12h30 - Les différentes nourritures de l'Être - Avec Fabien Moine par Mary Lys

    Conférence qui revient sur ma perception des quatre différentes formes de nourriture indispensables à l'être humain et qui lui permettent de se développer dans sa dimension holistique :
    L' alimentation, l’activé physique, le sommeil, Les émotions et la pensée positives, L' énergie vitale, La spiritualité, ...

    FABIEN MOINE :
    Je pratique depuis plusieurs années ce qu’on pourrait nommer la médecine naturelle holistique. Progressivement cela s’est développé sous différentes formes : séances individuelles (sur Dole et Besançon), stages (jeûne, énergétique, cuisine), formations (biorespiration), conférences, cours (école de naturopathie), enregistrements (vidéos, audios) ou ateliers. Qu’elle que soit la forme l’objectif est toujours identique : éduquer à la santé par le prisme de son expression naturelle.

    J’utilise la terminologie de ‘naturopathe’ car c’est le terme qui résumerait le mieux ma pratique. Je conçois la naturopathie comme la médecine généraliste des différentes médecines naturelles. Avec le temps j’élabore ma boîte à outils thérapeutiques dans cette optique selon mes prédispositions, affinités et besoins. Je ne cesse de constater les limites de ma compréhension sur le système vivant humain et me passionne sur les différentes couches qui le constituent : physique, émotionnelle, énergétique et spirituelle. Je tâche à chaque fois d’intégrer ces quatre composantes absolument indissociables dans tout ce que je peux entreprendre.

    Ma démarche quotidienne

    Aujourd'hui mon quoditien s'articule autour de quatre activités :
    - Des séances de naturopathie et de magnétisme sur Dole etBesançon.
    - L'animation de stages spécifiques et à thèmes sur la région Bourgogne & Franche-comté.
    - La tenue de conférences et projets pédagogiques pour différentes structures.
    - L'enseignement de la Naturopathie à l'école l'ENA-MNC

    A travers ces démarches, théoriques et pratiques, le but est d'ouvrir l'Individu à prendre en charge son bien-être par lui-même.

    Curriculum vitae

    Diplômé en naturopathie (AINH)
    Certifié en diététique classique (CNFDI)
    Formé à l'hygiénisme (Nature et vie - Désiré Mérien)
    Formé à l'encadrement de jeûne (Nature et vie - Désiré Mérien)
    Formé en Biorespiration et massage tensionnel (Nature et vie - Désiré Mérien)
    Certifié en cohérence cardiaque (niveau 1 & 2 - David O'Hare)
    Certifié en digitopuncture (Jean Pelissier)
    Certifié en EFT (Ecole française d'EFT)
    Formé en géobiologie (Serge Busy)
    Formé à la méthode Furter (Michel Furter)
    Formé aux techniques de reboutement (Jean-Claude Collard)
    Professeur de naturopathie (à l'école ENA-MNC)

    Mon site web : nutrinamie.fr
    Ma page Facebook : facebook.com/Fabien.Moine.Hygienisme
    Ma chaîne Youtube : youtube.com/channel/UCY0u8TfUS3e2LanNwBN-pAg
    Mixcloud : mixcloud.com/fabien-moine

    Mary Lys anime bénévolement et pour son plus grand plaisir toutes ses émissions vidéos. Pour la soutenir et faire un DON à son association :


    Retrouvez Mary Lys sur :

    Facebook : Mary Lys / Le coeur conscient

  • CRAMPE MUSCULAIRE : QUE FAIRE ? CONSEILS ET EXERCICES KINE

    11:10

    A travers cette vidéo, j'ai souhaité faire le point sur les crampes musculaires. Je vous explique ce qu'il en est à ce jours sur la compréhension des causes d'apparition des crampes. Puis ensuite je vous propose un traitement de la crampe en aigu, puis un traitement de fond pour éviter l'apparition de cette contraction musculaire.
    Le tout repose sur la validation scientifique actuelle.

    Je peux vous accompagner dans la réalisation de vos objectifs santé :

    S’abonner à la chaine :

    ???? Me suivre sur les réseaux sociaux ????
    Me rejoindre sur Instagram :
    Me rejoindre sur Face Book :

    Merci au sources qui ont contribué à l’élaboration de cette vidéo :

    Musique : Licence Envato

    ????Retrouvez les produits que je vous conseille et que j’utilise dans mes vidéos????

    ????‍♂️ Massage ????‍♂️
    ► Cryo-argile de soins ????
    ► Huile de massage Weleda à l’arnica ????
    ► Baume du tigre (Effet chauffant et apaisant) ????
    ► Baume harpagophytum (douleur articulaire) ????
    ► Baume de soins (apaisant) ????
    ► Le baume à l'arnica que j'utilise dans la vidéo :
    ► La poche de chaud faite en noyau de cerise pour une chaleur sèche optimale :
    ► Matériel pour les triggers points :

    ???? Renforcement ????
    ► Élastique pour le renforcement musculaire ????
    ► Altère (poids de 500g à 1Kg) ????
    ► Le ballon utilisé pour l'exercice de renforcement musculaire :


    Vous êtes professionnel et vous souhaitez une intervention ergonomique en entreprise :

    Vous avez des questions, interrogations, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires de la vidéo !

  • x
  • Journée scientifique sur la prévention primaire : alcool, activité physique et alimentation

    5:24:10

    Près de 8 % des cancers seraient attribuables à la consommation d’alcool, plus de 5 % à une alimentation déséquilibrée, et 1 % à une activité physique insuffisante. Si ces facteurs de risque sont bien connus, il reste à proposer des stratégies de prévention efficaces pour la population. C’est ce à quoi œuvrent les chercheurs dans une quinzaine de projets financés par l’Institut national du cancer.

    Revivez en vidéo ce séminaire de restitution dédié à cette triple thématique alcool, activité physique et alimentation, organisé par l'Institut national du cancer le 28 septembre 2020.

  • Comment devenir un centenaire en bonne santé ? Alimentation, activité physique, stress et sommeil.

    1:3:18

    Conférence réalisée à la faculté de médecine de Paris Descartes le 5 mars 2019.
    Lien pour commander mon livre sur Amazon :

  • x
  • Alimentation, activité physique et diabète de type

    13:06

    Les présentations des intervenants sont téléchargeables ici :
    _ _ _ _ _ _
    Le Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP) a organisé une journée thématique « Epidémiologie du diabète ». Cette journée a été l’occasion de faire un état des lieux des connaissances en épidémiologie du diabète et ses complications en France, à partir de travaux scientifiques récents.

    Il y a également eu une table ronde sur l’évolution de la recherche sur le diabète en France et la place de l’épidémiologie, animée par un journaliste santé.

  • Séminaire Prévention - 26/11/2019 : LES MÉTIERS DE LA PRÉVENTION, table ronde

    1:19:37

    Josiane Bils, Directeur des soins, centre hospitalier de Troyes
    Laurent Chambaud, Directeur de l'École des hautes études en santé publique
    Pr Pierre Freger
    Camille Labille-Som, Infirmière de pratiques avancées, centre hospitalier de Troyes

    Modérateur : Dr Frédéric Khidichian, Président de la commission médicale d'établissement, Hôpitaux de Saint-Maurice

  • Le niveau de preuve en nutrition - Conférence du 27 septembre 2011

    32:39

    Comment passer du niveau de preuve aux recommandations de santé publique ?
    Plusieurs types d’études, épidémiologiques ou mécanistiques, sont utilisés pour étudier les relations complexes entre les facteurs nutritionnels et le risque de maladies. Mais aucune étude, quelle qu’en soit la méthodologie, ne suffit à établir l’existence d’une relation causale. Seules les expertises scientifiques collectives évaluant l’ensemble des données disponibles permettent de déterminer le niveau de preuve de cette relation. Pour les facteurs nutritionnels présentant un niveau de preuve convaincant ou probable à l’égard du risque de pathologie, il convient ensuite d’examiner les données d’exposition de la population considérée afin d’élaborer des recommandations. D’autres paramètres (force de l’association, incidence de la pathologie) sont également à prendre en compte pour évaluer l’impact potentiel des recommandations.
    Par Paule Latino-Martel, directrice de recherche (INRA UMR Inserm U557, Inra U1125, Cnam, Université Paris 13) et coordinatrice du réseau NACRe.

    Pour accéder à l'interface de visionnage :


    Pour en savoir plus : rubrique événements passés.

  • x
  • Conférence : Préserver sa santé par une alimentation réfléchie en 2020

    50:54

    Par le Dr Olivier Dupuy
    Chef de service de diabétologie et endocrinologie
    Hôpital Paris Saint Joseph
    - Novembre 2020 -

  • Maxime TREHOU : Promouvoir lactivité physique en santé mentale: enjeux et perspectives.

    37:53

    Retrouvez nous sur

    SANTE MENTALE CORPS ET ÂME …
    L’idée de prendre soin du corps pour guérir l’esprit n’est pas une démarche récente ; en témoignent les tentatives de traitements de nos ancêtres qui, ne disposant pas de la pharmacopée actuelle, avaient inventé divers traitements à médiation corporelle que l’on considèrerait certainement aujourd’hui comme des actes barbares. La découverte des premiers neuroleptiques, leurs effets positifs sur les troubles psychotiques, mais aussi les effets secondaires corporels fréquents et incontournables, ont participé à éloigner les psychiatres de la prise en compte du corps physique. Ainsi, les patients, libérés de l’Hôpital mais enfermés dans leur corps enraidis, allaient du lit au fauteuil ou du fauteuil au lit sans que cette stigmatisation ne préoccupe trop les soignants.
    Cependant, les progrès des médicaments antipsychotiques, moins pénalisant en termes d’effets indésirables, ont plus récemment modifié sensiblement le paysage de nos institutions, de telles sortes qu’on ne puisse plus systématiquement repérer, par une seule inspection rapide, à coup sûr le type de traitement reçu par les patients.
    Parallèlement, des voix se sont élevées pour dénoncer l’insuffisance, voire le mépris du corps dans la prise en charge des patients.
    Désormais, la prise en compte de la santé physique des patients est inscrite par les pouvoirs publics, comme une recommandation insistante. Mais plus que cela : de plus en plus d’équipes travaillent avec les patients pour promouvoir la mobilisation du corps comme source de bienfait pour l’esprit jusque dans les mécanismes neurophysiologiques les plus profonds.
    « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. » nous rappelle l’OMS.
    Tout est fait désormais pour réunifier le patient corps et âme … pour recouvrer la santé mentale.
    Cette journée nous permettra, aux travers de diverses expériences originales, de mesurer combien cette attention est juste…

  • Quelle prévention pour les patients atteints de cancer ?

    4:04

    Jean-Baptiste Méric, directeur du Pôle Santé publique et Soin à l'Institut national du cancer, décrypte, pour les professionnels de santé, l'importance des actions de prévention tertiaire et celles qu'ils peuvent mettre en œuvre auprès de leurs patients atteints de cancer.
    Intégrée dans le parcours de soin, ces actions permettent d'améliorer la qualité de vie des patients et de limiter leurs facteurs de risque.

    Pour aider les professionnels de santé dans leur pratique, l'Institut national du cancer met à leur disposition un ensemble de documents et d'informations disponibles sur e-cancer.fr

  • Comment révolutionner léducation nutritionnelle ? | Melanie Oullion | TEDxAgroParisTech

    13:20

    Suite à la Révolution industrielle du XIXe siècle, des conséquences apparaissent comme la croissance exponentielle de l’obésité et des comportements pathologiques face à l’abondance alimentaire. Il existe un manque d’encadrement nutritionnel, qui alimente les fausses croyances et les régimes en tout genre. Comment révolutionner l'éducation nutritionnelle? Ce talk met en lumière des moyens concrets pour s'informer et appliquer les codes nutritionnelles fiables et scientifiques. Talk : The Revolution of Nutrition Education

    Mélanie is 23 years old. She is a dietetic nutritionist, project manager in nutrition and currently in the Master of Nutrition and Food Sciences at AgroParisTech. In addition to her studies, she is responsible for projects at Pharm O'Naturel, France's leading network of natural pharmacies. It also delivers training to pharmacists on nutrition. Passionate and determined, she is committed to an effective nutritional education. This talk was given at a TEDx event using the TED conference format but independently organized by a local community. Learn more at

  • Chantal Patuano - Méthodes et outils pour la promotion de la santé

    52:42

    Chantal Patuano – Directrice du CODES06
    Patrick Vaz – Adjoint de direction, documentaliste du CODES06
    Méthodes et outils pour la promotion de la santé



    SeGaMed 2018
    Faculté de médecine de Nice

    2018 est l’année de la 7ème édition du colloque SeGaMed. La thématique principale est consacrée à la santé préventive dans le cadre du programme de formation pour le service sanitaire destiné aux étudiants de L3 santé. Le fil conducteur est « de l’innovation à la diffusion ». La ludification des actions d’information aux conduites de santé préventive sera envisagée.

  • Le niveau de preuve en nutrition - Conférence du 27 septembre 2011

    37:46

    Quel niveau de preuve faut-il exiger en nutrition pour établir des recommandations ?
    Le niveau de preuve est maintenant largement utilisé dans l’ensemble des recommandations médicales avec une gradation consensuelle en 3 niveaux : A (preuve scientifique établie), B (présomption de preuve) et C (preuve non établie). Cette classification permet de se faire une idée lorsque des recommandations sont proposées. Si le niveau de preuve est plus difficile à obtenir en nutrition, une rigueur plus importante et une classification adaptée devraient aider à limiter les messages contradictoires et à situer le niveau de preuve dès que des recommandations ou des allégations sont formulées. Le niveau de preuve classiquement le plus élevé correspond à des essais randomisés contrôlés bien conduits ou des meta-analyses de ces essais.
    Par Pr. Eric Brückert, PU-PH, Chef du service d'endocrinologie et prévention des maladies cardiovasculaires IHU cardiométabolique -- Hopital Pitié Salpêtrière, Paris.

    Pour accéder à l'interface de visionnage :


    Pour en savoir plus : rubrique événements passés.

  • La prévention des conduites addictives

    36:51

    Les approches psychosociales : mode efficace de prévention pour lutter contre les conduites addictives
    Séminaire national annuel d’éducation à la sécurité routière
    Paris, 28/3/2018

  • COVID-19 : Précisions sur les mesures de prévention et reprise des activités

    1:22:42

    Le 8 mai 2020, l’APSAM a organisé le webinaire auquel l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a participé. La présentation est également disponible sur le site de l'APSAM à l'adresse suivante :

  • Conférence Activité physique et Cancer du sein

    9:24

  • Intervention Martine DUCLOS

    30:37

    Restitution de l'intervention de Martine Duclos, Médecin, endocrinologue, physiologiste, médecin du sport - Service de médecine du Sport, CHU Clermont-Ferrand et présidente de l'Observatoire Nationale de l'Activité Physique et Sportive, dans le cadre du colloque Bougeons ensemble pour notre Santé qui s'est tenu à Nantes le 26 février 2019.

  • #Rencontres2016 : médecine personnalisée

    1:6:00

    Rencontres de l'Institut national du cancer, le 4 février 2016.

    Session 3 : les perspectives de la médecine personnalisée, aujourd'hui et à 10 ans, avec Frédérique Nowak (INCa), Fabrice André (Gustave Roussy), Anne Cambon-Thomsen (Unité Inserm-Université Paul Sabatier) et Patricia Blanc (Association Imagine for Margo)

  • x
  • EME 2016 - Environnement, facteurs de risques & le rôle de la prévention

    12:42

  • Capsule pour lécole primaire : Une alimentation spécifique pour faire du sport

    2:22

    Des capsules pour les élèves de tous âges...
    D'autres superbes capsules à utiliser en classe ou ailleurs sur le site
    Des capsules en Maths, Sciences et tous les domaines de l'école...

  • RAPA-S 2015 1ere conférence : Thomas Gainsbourger

    37:54

    Vidéo de la 1ere conférence de la journée RAPA-S du 4 décembre 2015, présentée par Mr GINSBOURGER Thomas : Bénéfices de l’activité physique avant, pendant et après un cancer

  • Décryptage des effets de lalcool

    55:38

    Avec René Siret, chercheur en viticulture et œnologie (École supérieure d'agriculture d'Angers), Françoise Brugière, chef de division Études (Viniflhor) et Ludovic Drouet, médecin-chercheur (service d'angio-hématologie, hôpital Lariboisière, Paris).
    Bar des sciences enregistré le 5 janvier 2011 à Paris.

  • Prévention de la démence et de lAlzheimer, Dr Eric Simard, Dr en biologie

    56:48

    Saviez-vous qu’il est possible de réduire de plus de 50% les risques de la maladie d’Alzheimer ? La maladie d’Alzheimer représente de 60 à 80% des cas de démence.


    Les principaux risques

    Sachez qu’il existe un grand nombre de facteurs génétique qui peuvent augmenter les risques, mais leur expression et leurs impacts dépendent de l’ensemble de vos habitudes de vie. Environ 32% de la population sera affectée par la maladie à l’âge de 80 ans. Nous pourrions regrouper les risques sous trois principaux groupes : la génétique (impliquée dans environ 30% des cas), les habitudes de vie (particulièrement celles qui influencent la circulation et la pression sanguine) et l’usage de certains médicaments (qui expliquerait jusqu’à 10% des cas). Ces risques sont bien sûr reliés au fonctionnement du cerveau.


    Comment fonctionne le cerveau?

    À la base, les différentes sections du cerveau communiquent entre elles grâce aux neurotransmetteurs (messages chimiques) et aux neurones (connexions nerveuses). Chaque région de cet organe comprend un équilibre constant de divers neurotransmetteurs qui peuvent modifier plusieurs facettes, telles que; notre perception, nos humeurs, notre capacité à nous concentrer, notre niveau d’éveil et notre capacité à mouvoir notre corps. Vous comprendrez alors que le cerveau compte beaucoup de régions diverses qui sont constamment en variation en vue de leur équilibre chimique.


    Que se passe-t-il si ces vaisseaux sanguins sont endommagés?
    Certaines régions pourraient manquer de molécules nécessaires à leur fonctionnement, mais surtout, manquer d’oxygène. Plus le vaisseau sanguin est gros, plus les conséquences peuvent être importantes. Les cellules du cerveau sont particulièrement sensibles au manque d’oxygène et meurent rapidement. Ainsi, après 5 minutes déjà les cellules manquent d’oxygène et après environ 10 minutes, il y a déjà des dommages irréparables. Donc, si ces vaisseaux sanguins s’affaiblissent ou se bloquent, les risques de démences et d’Alzheimer augmenteront. Il faut savoir que, bien que certains petits secteurs touchés puissent passer inaperçus en termes de symptômes, ils constituent un centre de développement potentiel de dégénérescence. Il est fortement recommandé de réduire ou d’éliminer les mauvaises habitudes suivantes qui causent des dommages aux vaisseaux sanguins :
    • tabac,
    • sédentarité,
    • cholestérol,
    • obésité et

    • haute pression.


    Ceci est aussi valable pour les chocs causés au cerveau tel que les commotions cérébrales. Ces chocs endommageront ou briseront certains vaisseaux sanguins ce qui augmentera les risques de développer la démence ou la maladie d’Alzheimer à moyen ou long terme.


    L’alimentation

    Nous vous suggérons d’adopter la diète MIND (Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay) qui, selon une étude, aiderait à réduire de 54% les risques d’Alzheimer. Ce régime alimentaire priorise des aliments de grande qualité nutritionnelle tels que les légumes verts feuillus, les grains entiers, les noix, les petits fruits, les légumineuses, le poisson et la volaille. Toujours selon cette diète, il est recommandé de consommer le moins possible de la viande rouge, du beurre, de la margarine, du fromage, des desserts ou tous autres aliments transformés.


    Un autre aliment à ne pas négliger; les œufs. Effectivement, ceux-ci auraient un impact positif sur la réduction des risques de démence par leur composition en Vitamine B12, en lutéine et en choline. Sachez qu’il n’est pas nocif de consommer 1 ou 2 œufs par jour.


    L’exercice physique

    Ici, on ne vous demande pas de devenir un athlète olympique ou de gravir le mont Everest demain matin! Il suffit de rester actif au quotidien et de favoriser des activités exigeantes qui feront travailler votre cerveau en activant plusieurs systèmes à la fois (coordination des mouvements, équilibre, parole, sentiment, etc.). En étant actif quotidiennement, vous améliorerez aussi votre circulation sanguine, la santé de vos mitochondries (petites usines énergétiques) et augmenterez le volume de votre hippocampe qui est connu comme étant le siège de la mémoire.


    Le sommeil

    Une étude a démontré une augmentation des risques chez les personnes qui ne dormaient pas plus de 5 heures par nuit. Attention, l’usage des somnifères chimiques pourrait augmenter les risques. Il existe des recommandations pour les arrêter. Et pour vous aider à retrouver un sommeil naturel, profond et réparateur, nous vous suggérons d’essayer Vitoli Sommeil et/ou Vitoli Stress et anxiété.


    Le stress

    Le manque d’étude portant sur le lien entre le stress et la maladie d’Alzheimer rend difficile le fait d’avoir accès à des pourcentages exacts, mais il ne fait aucun doute que réduire son stress serait une approche efficace pour diminuer les risques de la maladie. Vitoli Stress et anxiété est très efficace; il agit en 30 minutes, il n'est pas nécessaire d'en prendre tout le temps.

  • Journée Réflexe Prévention Santé du 29 avril 2016, Dr Julien Carretier, docteur en santé publique

    47:17

    Journée Réflexe Prévention Santé du 29 avril 2016, organisée par la MTRL, deuxième intervenant ,le Dr Julien Carretier, docteur en santé publique, Centre Léon Bérard. Le sujet :
    L'activité physique en prévention des cancers.

  • Activité physique et cancer du sein - Amélie Rebillard

    24:52

    Conférence de médecine du sport à Rennes organisée par la Société de l'Exercice et de la Médecine du Sport de Bretagne pendant la Coupe du Monde de Football féminin - Samedi 29 juin 2019 - Intervenant: Amélie Rebillard - M2S - Laboratoire Mouvement Sport Santé

  • Plaisirs de manger pour mieux vivre prévention et soin CENTRE LÉON BÉRARD

    41:44

  • Un survol du NOUVEAU Guide alimentaire canadien : ce que le personnel enseignant doit savoir

    48:42

    Ce webinaire est conçu pour améliorer l’assurance du personnel enseignant de l’élémentaire dans l’enseignement du nouveau Guide alimentaire canadien dans le cadre du programme-cadre d’ÉPS. Le webinaire propose un survol du Guide alimentaire canadien et des moyens d’aider les élèves à en comprendre le contenu.

    Les animatrices/animateurs de ce webinaire sont Hélène Charlebois et Marc-André Proulx.

    De nouveaux plans de leçons portant sur le sujet Alimentation saine du programme-cadre d’ÉPS du palier élémentaire de 2019 et sur le nouveau Guide alimentaire canadien sont disponibles à :
    Pour en apprendre davantage sur les webinaires d’Ophea :

    DEMEUREZ EN CONTACT
    Twitter :
    Facebook :
    Bulletin électronique mensuel :
    Contactez Ophea :

    À PROPOS D’OPHEA
    Ophea est un organisme sans but lucratif animé par la vision que tous les enfants et les jeunes valorisent et jouissent des bienfaits d’un mode de vie sain et actif qu’ils conserveront pendant toute leur vie. Depuis 1921, Ophea travaille dans le but de favoriser la santé et l’apprentissage des enfants et des jeunes dans les écoles et les communautés grâce à des programmes et services de qualité, des partenariats, et des activités de sensibilisation/revendication.

    Ressources additionnelles :

  • Vidéo Santé durable Comment lutter contre le vieillissement par Guy Roulier Lyon 03 juin 2016

    28:01

    Vidéo extraite de ma conférence Comment lutter contre le vieillissement tenue dans le cadre de la journée La Santé Durable: l'avenir pour votre santé organisée par la Chambre Nationale des Professions de la Santé Durable dans l'hémicycle du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes le 3 juin 2016.
    Dans cette vidéo, je vous donne des conseils précieux pour stopper les facteurs évitables du vieillissement corporel, aspect le plus négligé et pourtant le plus facile à contrecarrer par la mise en place d'un programme sur mesure. Pour en savoir plus allez sur mon site et procurez mon ouvrage Mon guide anti-âge sur

  • JSAM 2015 Intervention de Laurent Rigal Géraldine Bloy

    20:33

    Troisième journée scientifique de l’Assurance Maladie, le 15 Décembre 2015 à la Cité internationale universitaire de Paris.
    « Inégalités sociales de santé : agir au quotidien dans le système de santé »
    Session 1 : les soins primaires, un levier de réduction des inégalités sociales de santé ?
    Inégalités sociales en matière de prévention : les paradoxes du conseil en activité physique par les généralistes
    Présentation de Laurent Rigal Géraldine Bloy
    Un événement du conseil scientifique de l'assurance maladie / organisé par l'agence Seforex.

  • La santé du corps et de l’esprit

    1:25:14

    Présentatrice : Rose-Marie Giroux, infirmière clinicienne spécialisée en sclérose en plaques, Clinique Neuro Rive-Sud

    Les personnes atteintes d’une maladies dégénérative comme la sclérose en plaques cherchent de plus en plus des options thérapeutiques holistiques et ont un intérêt croissant pour ces dernières.

    Une telle approche vise l’optimisation de la santé et du bien-être des patients au moyen d’interventions leur permettant de modifier leur mode de vie.

  • Coll. 24/04 - Table Ronde n°1

    53:16

    Campagnes promotion de la santé sur l'alimentation : et si on parlait d'autre chose que de nutrition ?
    Avec :
    - Monsieur Carlo de Pascale, fondateur de Mmmmh!, chroniqueur culinaire à la RTBF et parrain du programme « Goûtez-moi ça ! » de Solidaris -- Mutualité Socialiste
    - Monsieur Michel Demarteau, Responsable du Secteur Prévention et Promotion de la Santé de l'Observatoire de la Santé du Hainaut
    - Madame Bernadette Taeymans, Directrice de Question Santé ASBL
    - Monsieur Denis Mannaerts, Directeur de Cultures et Santé

  • École Mini Psy 2016 - Consommation et santé mentale chez les jeunes...

    56:26

    La consommation de substances s’intègre souvent aux expériences tentées par les jeunes au moment de l’adolescence. Cependant, elle devient problématique lorsqu’elle s’effectue sur une base régulière ou encore de manière excessive. Le cours permettra d’aborder les questions suivantes : À quel moment les problèmes de consommation risquent-t-ils d’apparaître chez les jeunes? Quand doit-on s’inquiéter? Comment sensibiliser les jeunes aux problèmes de consommation?

    Professeurs :
    Michel Perreault, Ph.D.
    Psychologue-chercheur, Institut Douglas
    Professeur agrégé, Département de psychiatrie, Université McGill

    Nicole Perreault, Ph.D.
    Psychologue, Direction de santé publique, CIUSSS du Centre-Sud de Montréal
    Chercheuse associée, Centre de recherche Douglas

  • Webinaire Nutrition et Collectivités #2 - Activité physique et sédentarité

    1:29:15

    Activité physique et sédentarité
    Témoignage de l'agglomération de Saumur Val de Loire

  • AMNC 040619

    57:36

    20 ans d’ETP (éducation thérapeutique du patient) au Centre d’éducation
    Dr Dominique MEGRAOUA (Responsable médical)

    Vaccination anti-HPV en milieu scolaire
    Mr Loïc BROQUART (Chef de programme)

    Santé buccodentaire et grossesse : éducation sanitaire et soins
    Mme Nelly BEUCHEE (Chef de programme)

  • Conférence FondaMental Pierre-Alexis Geoffroy & Carmen Schröder

    49:50

    Mercredi 12 juin 2019

    Troubles du sommeil dans les troubles bipolaires

    Pierre-Alexis Geoffroy, Université Paris-Diderot, Paris, France
    Discutant : Carmen Schröder, Université de Strasbourg, France

    Cycle de conférences FondaMental 2018-2019 :
    Des bases de données au service de la psychiatrie française :
    FondaMental Advanced Center of Expertise (FACE)

  • Congrès 2020 - Atelier Médecin Généraliste, agent spécial de la Santé Publique

    1:17:38

    Vendredi 21 février 2020

    --

    Atelier Ma formation, un bagage sans frontière
    Animé par Adèle LEPILLEUR – Secrétaire Générale Adjointe l’ISNAR-IMG

    Intervenants :
    • Dr Marion CHAUVET
    • Pr Virginie MIGEOT
    • Sylvain GAUTHIER

    --

    Qui ne s’est jamais posé la question des rouages cachés derrière l’acronyme “ROSP” ?

    Les Rémunérations sur Objectifs de Santé Publique font partie intégrante de la pratique des médecins depuis leur mise en place en 2011. Elles ont pour mission principale de faire évoluer les pratiques pour atteindre des objectifs de santé.

    Bien que le médecin généraliste soit au cœur du système de santé et un acteur central de la Santé Publique, nous ne connaissons souvent que très peu l’implication et les relations de ces deux champs de la médecine.

    Cet atelier sera l’occasion d’aborder la construction de ces objectifs, leur actualisation et leurs répercussions sur nos prescriptions. De plus, il nous permettra de traiter de la contribution et du rôle clé du médecin traitant dans le suivi de la population générale.

    Finalement, comment le médecin généraliste réalise, sans le savoir, sa mission de Santé Publique ?

    --
    ISNAR-IMG | 21e Congrès National des Internes de Médecine Générale
    20 et 21 février 2020 – Saint-Étienne

  • ???? Cancer du sein – Activité physique et prévention des cancers

    3:14

    ???? Cancer du sein – Activité physique et prévention des cancers
    A l’occasion d’Octobre Rose, le Centre Antoine Lacassagne se mobilise et répond à vos questions sur l’activité physique et la prévention des cancers avec Emelyne PAILLASSE, éducatrice sportive APA FORME dans une série de vidéos

    ▪️ Quelle activité physique pratiquer ? Comment pratiquer pour avoir le maximum de bénéfices ?
    ▪️ Y-a-t-il une durée minimale à pratiquer dans la semaine pour avoir des bénéfices ?
    ▪️ Quand on a eu un cancer du sein, est-ce qu’il y a des mouvements à éviter ou à privilégier ?

    #octobrerose2020 #cancerdusein

  • Prenez soin de votre Cerveau - Wébinaire avec Terence ERICSON

    1:4:54

    A partir de quel âge doit-on commencer à prendre soin de son cerveau ?

    Est-ce vraiment trop tard dépassé celui-ci ?

    Quelle alimentation choisir ? Quelle rythme de vie privilégier ?

    Est-il possible de prévenir l'apparition de la maladie d'Alzheimer ?

    A toutes ces questions que vous vous posez, vous méritez d'avoir une réponse.

    Dans sa web-conférence,

    le neuroscientifique Terence Ericson vous invite à découvrir une science positive et optimiste, celle de la neuroprotection :

    Explorer, comprendre et aimer notre cerveau et son fonctionnement.
    Connaître les causes et les mécanismes du vieillissement pour le prendre de court !
    Découvrir ce que l'on sait vraiment de la maladie d'Alzheimer et des manières de la prévenir.
    Comment agir via nos activités physiques - sociales - éducatives, notre mode de vie, notre alimentation, ou encore notre sommeil ?
    Après cette conférence animée par le journaliste science/santé François Lehn, vous ne pourrez plus dire ce n'est plus de mon âge.

    Ensemble, décidons enfin de dépasser cette fatalité, et d'abolir notre âge !

    Retrouvez Terence Ericson sur Bebooda et sa formation en ligne sur BeBooda :

  • Webinaire : santé au travail, limpact psychologique de la crise sanitaire

    1:37:09

    Revivez les interventions des experts conviés à ce webinaire exceptionnel dédié à l'impact psychologique de la crise sanitaire sur les dirigeants et les salariés.

    D’après une enquête publiée par Santé Publique France à l’issue du premier confinement, l’anxiété touchait 26,7% des personnes interrogées, contre 13,5% en 2017. De même, la prévalence de la dépression atteignait 19,9%, soit le double d’une moyenne de près de 10%. Enfin, fin novembre, le ministre de la santé a révélé que le numéro d’aide mis en place sur ces questions recevait près de 20 000 appels par jour. Au-delà, il semblerait que l’impact du deuxième confinement sur la santé mentale des français n’ait fait qu’aggraver la situation. Par ailleurs, les dirigeants eux-mêmes, confrontés à des difficultés inédites, semblent de plus en plus concernés… Burn-out, dépression, et même suicide peuvent résulter de cette situation.

    Dès lors, quelles pistes pour réduire l’impact psychologique de la crise sanitaire, et quelles solutions sont préconisées tant par les professionnels de santé, que par les acteurs de l’entreprise ?

    Pour tenter de répondre à cette questions, redécouvrez les points de vue de :
    - Sylvie TREVOIZIAN, Psychologue du travail et des organisations - AST Grand Lyon
    - Catherine d'ALEO, Directrice du développement de la performance sociale - Groupe APICIL
    - Antoine de RIEDMATTEN, Président du Directoire – In Extenso
    - Marc ROUSSE, Président AURA BFC – 60 000 Rebonds
    - Olivier FREROT, Philosophe - Philometis

  • 04

    1:4:53

  • Comment éliminer les taches sur la peau

    1:17:00

    Comment éliminer les taches sur la peau
    Apps on Google Play : ???? ????
    ➡ Let's GO 5000 subs! Subscribe now!! ???? ????
    Les différentes tâches brunes (ou pigmentaires)

    Lorsqu’on parle d’hyperpigmentation, il s’agit le plus souvent de celles dues à des expositions trop prolongées ou répétées aux rayons ultraviolets du soleil. A la longue, cela aura pour effet de produire un excès de mélanine qui s’accumulera dans une petite tache brune aussi appelée, « tâches de vieillesse » ou « tâche de soleil ». Or, il existe différentes tâches brunes pigmentaires.
    Les lentigos

    taches brunes autour de l'oeilLes lentigos sont les tâches les plus courantes. Généralement rondes et de couleur claire, elles apparaissent avec l’âge dès la quarantaine, et se situent autour du cou, du visage, du décolleté et des mains. Aussi appelées « tâches de vieillesse », elles ont tendance à se généraliser après 60 ans et peuvent rapidement devenir disgracieuses pour celui ou celle qui les porte.
    Le melasma ou masque de grossesse

    Ici, il s’agit d’une hyperpigmentation des joues et des pommettes qui peut parfois s’étendre jusqu’au front et à la lèvre supérieure. Généralement, l’apparition de ces tâches marron et due à un dérèglement hormonal, qu’il s’agisse d’une grossesse ou d’une pilule contraceptive. Toutefois, il existe certains facteurs aggravants comme par exemple : des expositions prolongées au soleil, des gommages fréquents et des peaux à risque, principalement des peaux foncées.

    Par ailleurs, il faut savoir que différentes couches de l’épiderme peuvent être impactées. Ainsi, le melasma épidermique aura tendance à être superficiel alors que le melasma

    dermique atteindra des couches plus profondes, au niveau du derme. Dans le deuxième cas, il faudra impérativement attendre l’accouchement avant de pouvoir mettre en place un traitement efficace, les résultats seront plus difficiles à atteindre, et les méthodes employées devront agir plus en profondeur.
    Les taches de rousseur ou éphélides

    Généralement héréditaires, on les reconnaît surtout car elles ont tendance à se situer au niveau du visage. Toutefois, elles ne se cantonnent pas qu’à cette zone puisque certaines personnes en possèdent sur tout le corps. Selon le « phototype » de chacun, la sensibilité de la peau face aux rayons UV sera différente. Au total, il existe donc 6 phototypes qui correspondent à 6 couleurs de cheveux et de types de peau (de la peau blanche et cheveux blonds clairs, jusqu’aux peaux noires).
    Les taches brunes post-inflammatoires

    Une inflammation locale, provoquée par des boutons d’acné, des cicatrices ou toutes irritations (sur les peaux brunes surtout) donnant une hyper-pigmentation après exposition solaire. On remarque ce phénomène aussi chez des peaux jeunes acnéiques.
    Le grain de beauté ou naevus

    Légèrement en relief, le grain de beauté est une petite tâche plate et brune qui doit impérativement être surveillée pour écarter le risque de cancer. Certaines personnes ont recours à la médecine esthétique pour pouvoir corriger ce petit défaut qui peut rapidement devenir inesthétique en fonction de l’endroit où il est placé (par ablation).
    Comment apparaissent les taches brunes, dites « de vieillesse » ?

    Ces taches brunes apparaissent vers la quarantaine (voire avant), elles font partie des signes de l’âge. C’est la raison pour laquelle, on les appelle aussi tâches de vieillesse. L’âge avançant, un dérèglement de la cellule pigmentaire de la peau (le mélanocyte) s’installe. Sa production de mélanine (le pigment brun) devient exagérée et/ou irrégulière. De plus, comme d’autres cellules du corps, avec le vieillissement, les cellules de la peau se chargent de « lipofuscine » un pigment qui se dépose au fil du temps, accompagnant la détérioration cellulaire.

    Bien entendu, toutes les expositions au soleil (ou aux UV) accentuent le phénomène. Les zones les plus touchées sont donc les mains, le visage, le cou et la poitrine.

    Les petites taches brunes (lentigo) sont généralement bénignes mais il est conseillé de surveiller leur aspect. En effet, un mélanome (cancer de la peau) peut ressembler à un lentigo. Mieux vaut se rapprocher d’un dermatologue si vous observez un changement de taille ou d’épaisseur.

  • ADN Diabete 2015 | Echec des mesures hygiéno diététiques et de la metformine | Pr. B Baduceau

    57:07

    Professeur BADUCEAU au 2ème congrès de l'ADN

  • JDE2018 - Agir pour une santé globale

    1:26:57

    La santé évolue vers une approche plus globale en intégrant de nouveaux paramètres tels que les dimensions sociales, économiques et écologiques. Les bilans de La Marche des Cobayes et de la Convention Santé permettront de débattre sur les propositions et les axes d'actions politiques. Animé par Michèle Rivasi, eurodéputée, avec André Cicolella, chimiste, toxicologue, ancien conseiller scientifique à l'Ineris, Réseau Environnement Santé; Thomas Dietrich, écrivain, lanceur d'alerte, Citoyens Santé Environnement; Victor Fornito, ergonome et préventeur, commission Santé; Michèle Rubirola, médecin de santé publique.

    Pour adhérer :

    Merci à Europe Écologie – Les Verts ( au parti Vert Européen ( au groupe VERTS/ALE ( et aux eurodéputées Europe Écologie ( pour ces journées d’été de l’écologie 2018 à Strasbourg.

    Merci aux organisatrices et organisateurs, militants et militantes, qui nous ont si bien accueillies.

    Merci à Marie Paule Wagner et Tazara Spafford, les interprètes qui ont permis à toutes et tous de suivre les débats lors des plénières.

    Merci à Chrysis, Daniel, Mireille, Patricia,… qui ont participé à la captation de ces vidéos.

    Alter’Naïvement, François NICOLAS,

  • Les 5 habitudes de vie de choix

    7:02

    Cette capsule est la BASE de toutes les capsules qui vont suivre au cours de prochaines semaines, prochains mois et prochaines années. Elle se veut une introduction dans laquelle nous préciserons quelles habitudes de vie seront traitées en priorité.

    Pour faire ce choix difficile, nous avons combiné, mélangé et fusionné les 6 habitudes de vie du Ministère de l'éducation (MEES) et les 5 facettes de l'entraînement de Nike Training Club (NTC).

    Nous traiterons ainsi positivement des 5 habitudes de vie suivantes:

    - L'activité physique (Entraînement et Pratique régulière de l'activité physique)
    - L'alimentation (Autour de l'entraînement mais aussi au jour le jour)
    - La gestion du stress et la motivation
    - Le sommeil
    - La récupération

    Ainsi, l'ensemble des capsules qui suivront seront reliées, de près ou de loin, à l'adoption de ces saines habitudes de vie.

    Bon visionnement!

  • Le microbiote en santé - RDV#10 de la Fondation de lAP-HP

    1:54:13

    La dixième édition des Rendez-Vous de la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche s’est déroulée le mardi 1er octobre et était dédiée au rôle du microbiote en santé. La conférence a réunit de très grands experts de l’AP-HP dans de nombreux domaines de spécialité.
    Les micro-organismes qui composent notre microbiote jouent un rôle fondamental dans notre état de santé, dans un grand nombre de domaines. Où en est la recherche ? Quels sont les espoirs pour les malades ? La mise en place du microbiote intestinal chez le nourrisson joue-t-elle un rôle déterminant pour son avenir ? Le microbiote joue-t-il un rôle dans les addictions ? Est-il un facteur de l’obésité ? Quelles maladies pourrions-nous guérir grâce à la transplantation de microbiote fécal ?

    Organisé avec le soutien de PiLeJe, Grand Mécène de la Fondation, ce rendez-vous a réunit cinq experts pour répondre à ces différentes questions :

    Pr Karine Clément, endocrinologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP ;
    Pr Marion Leboyer, responsable du pôle psychiatrie et addictologie à l’hôpital Henri-Mondor, AP-HP ;
    Dr Alexis Mosca, gastropédiatre à l’hôpital mère-enfant Robert-Debré, AP-HP ;
    Pr Gabriel Perlemuter, chef du service d’Hépato-gastroentérologie et nutrition de l’hôpital Antoine-Béclère, AP-HP ;
    Pr Harry Sokol, gastroentérologue et nutritionniste à l’hôpital Saint-Antoine, AP-HP, spécialiste de la transplantation de microbiote fécal.
    La conférence était animée par le Pr Philippe Marteau, du service de gastroentérologie de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP.

  • LE DIABÈTE || Prise en charge : Diabète chez lenfant- diabète gestationnel

    33:55

    LE DIABÈTE || Prise en charge : Diabète chez l'enfant- diabète gestationnel
    Avec : ▪︎Dr.SOUMIA HACIL▪︎&▪︎Dr.ASMA DJARMOUNE▪︎

  • Rôle de la nutrition dans la prévention du cancer - Forum régional nutrition 2019 - SRAE Nutrition

    1:10:02

    Forum régional nutrition - 11 octobre 2019 - SRAE Nutrition - Session Rôle de la nutrition dans la prévention du cancer

    Florence Molinié (Registre des tumeurs de Loire Atlantique/Vendée)
    Véronique Drouglazet (Ligue contre le cancer)

  • Semaine de la prévention - Lhôpital acteur de prévention

    31:33

    François Alla, professeur de santé publique, université de Bordeaux, CHU de Bordeaux.

    Semaine de la prévention - jeudi 25/01/2018
    Mon hôpital, acteur de la prévention en santé

Shares

x

Check Also

Menu